Le Pont des amants de l'amant

12 mai 2012

Le haïkours - 2

Dans l'article précédent j'ai parlé du haïkours, poème à forme fixe dont chaque vers obéit à une contrainte métrique, sémantique et/ou stylistique différente. Voici un autre poème extrait du recueil Quarante-huit haïkours à lire l'air de rien:     De l’hôtel finiJ’ai vu le groom mort qui couleSur les coins de tout écranSuis à cranAvec la violence des veauxEt les séismes de KyushuPleins de renardsA la Patti Smith.Horloge-eau !Bouh !Ne coule plus vilaine atroce !Ecarte la missionSois chrome contre l’heureJe veux porter ma... [Lire la suite]