Le Pont des amants de l'amant

07 mai 2007

Encore un haiku

Toujours dans la série des oeuvres de PSL, voici l'un des haikus que Yaruch Bann a fait tatouer sur son corps:

Géniale engeance!
La voyagerie nubile
De l'oiseau aveugle...

Dans ce haiku inscrit sur son omoplate, on remarque le néologisme bannien "voyagerie", qui correspond à l'idée de "partir pour partir", de s'enfuir légèrement: en un mot, l'évasion courte mais fréquente.

Je me surprends à suivre les règles élémentaires de la série télévisée (oui, je suis conditionné par la lecture de Soixante Minutes!): je vous recopierai les deux autres tatouages-haikus de Bann dans un (ou deux) article(s) ultérieurs!

Posté par Gerald Pessoa à 18:50 - Poésie Sans les Livres - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire